Wiki EPITA
Advertisement
Wiki EPITA

Les majeures sont les cursus de spécialisation accessibles à partir de la 4ème année d'étude à l'EPITA (ou ING2). Les étudiants choisissent parmi 14 majeures scientifiques et techniques (dont une délivrée par l’apprentissage) et peuvent intégrer une majeure double compétence pas très utile de recherche pour se préparer simultanément à un parcours doctoral.

Chaque majeure est plus ou moins bien cotée selon les années. Certaines sont particulièrement critiquées par rapport à leur organisation générale ou à leur direction (les majeures sont dirigées par des "chefs de majeure").

Côte des majeures pour l'année 2021-2022
Classement général Nom de la majeure Évolution de la côte par rapport aux années précédentes
1 SRS Constante
2 MTI En hausse ↗️
3 ICE En hausse ↗️
4 SCIA Constante
5 SIGL Constante
6 IMAGE Constante
7 SANTÉ En hausse ↗️
8 TCOM En baisse ↘️
9 GISTRE En baisse ↘️
Hors classement (nouvelle majeure) GITM Constante
Hors classement (nouvelle majeure) SSIE Constante
Hors classement (nouvelle majeure) IF Constante
Hors classement (nouvelle majeure) CS Constante



Voici un descriptif détaillé du ressenti de chaque majeure, issu du "Guide des majeures" conçu par des étudiant(e)s des différentes majeures :

SRS (Cybersécurité)[]

Tu seras forcément déçu, soit de pas faire assez de technique, soit pas assez de théorie, et surtout de faire du Windows et de pleurer sur les DMs du chef de majeure qui te mettra la pression en plus pour le FIC (projet de fin d'étude des SRS). Sachant d'ailleurs que la charge de travail est à peu près équivalente à celle de l'ING1. Du coup tu vas finir par faire un burn-out à un moment ou un autre : On l'appelle cette majeure "ING1.5" dans le milieu.

GISTRE (Systèmes embarqués et robotique)[]

Majeure complètement abandonnée par son chef de majeure, des technologies étranges et peu utilisées en entreprise, et maintenant même plus le droit de choisir son propre sujet pour le projet de fin d'étude. C'était l'une des majeures avec le meilleur potentiel mais c'est maintenant la majeure la moins demandée de l'école, et un peu la majeure "de la dernière chance".

ICE (IT, Consulting et exploration)[]

Anciennement "GITM" (devenu "ICE" en 2021), c'est probablement la seule majeure saine qui fait ce qu'elle promet, il n'y a pas énormément pas de code et les étudiants ont du temps libre pour bosser leurs projets perso, monter des boîtes, travailler en freelance, etc. Il y a pas mal d'étudiants salés de l'ING1 mais également quelques majors de promo (par exemple les majors de la promotion 2021). D'après les différents comparatifs, il s'agit de la majeure avec les salaires les plus élevés en sortie de l'école.

SCIA (Intelligence artificielle)[]

Situation un peu spéciale vu qu'elle vient de changer de chef de majeure, du coup ça pourrait corriger son plus gros problème : L'ancien chef de majeure n'acceptait que les stages en ML, le reste il n'en voulait pas. Sinon la majeure est assez bien cotée et sur le CV ça fait classe de dire que tu fais de "l'IA" (même si dans les faits c'est principalement du machine learning de bas niveau).

TCOM (Télécommunications)[]

Majeure en déclin depuis quelques années, elle bénéficie cependant d'une importante communauté d'anciens qui font vivre ce qu'il reste de la majeure. Son principal défaut ? Bosser sur des technologies anciennes et ne pas apprendre beaucoup de choses. Ses qualités ? C'est le même chef de majeure depuis la création de la majeure (~ années 90), le mec a un réseau de malade et si t'arrives à te démarquer des autres tu peux gérer en post-diplôme.

MTI (Développement web et mobile)[]

Beaucoup de "bullshit" lors de la présentation, le chef de majeure est tellement "dépressif et bipolaire" que ça en devient contagieux et la plupart des technologies qui sont abordées sont obsolètes ou quasiment. Beaucoup de projets dont la plupart ne sont pas utiles et du coup les étudiants doivent rester à jour à côté. Moins dur que SRS mais si tu ne bosses pas les premiers jours, le prof te saque et tes chances de redoubler quadruplent. Se faire apprécier du prof == réussir la MTI.

SIGL (Système d'information)[]

Du bullshit, plein de bullshit, trop de bullshit. Il faut aimer bosser tard et avoir des cours à 22h sur le campus car le chef de majeure n'est pas capable d'engager des profs et il préfère prendre des ingénieurs qui bossent en entreprise la journée. Le gros point positif, vous avez vos après-midis et pouvez bosser vos PowerPoint bullshits directement au bar.

IMAGE (Imagerie)[]

Majeure présente depuis quelques années, elle forme avec SCIA et SANTÉ le trio de majeures "scientifiques" quasiment sans code mais énormément de théorie. Les profs sont compétents et les retours excellents, mais les profs (du LRDE) poussent les étudiants à faire des thèses en post-diplôme, un peu dommage quand on connaît les salaires des étudiants-chercheurs face aux ingénieurs.

SANTÉ (Numérique et santé)[]

Nouvelle majeure apparue en 2021, la présentation était bancale et ne donnait pas beaucoup envie. Cependant, la qualité principale de la majeure réside dans son chef de majeure, c'est probablement le chef de majeure le plus motivé de l'ensemble des majeures, faisant aimer ses cours à ses étudiants. Même si les cours scientifiques sont clairement surcôtés par rapport à la présentation "santé" de la majeure, les enseignements sont intéressants et permettant aux étudiants une liberté dans le choix de leur PFEE. Son défaut ? Le partenariat initial avec l'entreprise Doctolib, qui n'a pas servis à grand chose.

RECHERCHE (Double compétence)[]

C'est pas vraiment une "majeure" et quasiment personne ne prend ça. Mais bon, on va quand même la mettre ici car elle existe.

Nouvelles majeures[]

GITM (Marketing)[]

Nouvelle majeure apparue en 2021 et reprenant l'ancien nom de la majeure ICE. Il s'agit d'une majeure orientée 100% marketing, sans programmation ni technique. La majeure est gérée par les relations internationales et est 100% en anglais. Il s'agit d'un bon compromis pour un étudiant qui désire ne plus avoir à faire de programmation après l'ING1.

SSIE (Sécurité des systèmes embarqués)[]

C'est visiblement un mélange entre une SRS "light" et GISTRE. À voir ce que cela donne.

IF (Parc industriel)[]

Personne n'a réellement compris l'objectif de cette majeure, qui semble plutôt orienter les étudiants sur la gestion industrielle avec l'Industrie 4.0.

CS (Cybersécurité en apprentissage)[]

Il s'agit du nouveau nom de la majeure "SRS apprentissage" car le chef de majeure des SRS refusaient que CS s'appelle SRS.

Advertisement